Demission fédérale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demission fédérale.

Message par pow le Jeu 27 Aoû - 21:11

Pour information...


Nantes, le 27 août 2015


Bonjour à tous,

Je suis Denis Sanchez, pilote de char à cerf volant depuis 2003 et licencié FFCV depuis 2005. Ingénieur en informatique, formateur professionnel, j'ai voulu mettre mes compétences au service de la fédération française de char à voile.
J’ai été élu au comité directeur de la FFCV en 2013. J’ai rejoint la commission communication : je voulais développer la FFCV, la moderniser, faire grandir notre sport.
Pilote de Classe 8, marié, deux enfants, j’arrive à faire de la compétition Smile . J’ai été capitaine de l’équipe de France pendant les championnats d’Europe à Borkum en 2014 et j’ai participé à de nombreux championnats en tant que pilote. Je pratique le char à cerf-volant, mais je suis au comité directeur pour soutenir l’ensemble des classes.

Le 28 juin 2014, j’ai été nommé à l’unanimité Responsable du Système d’Information de la FFCV (RSI).
Ma mission principale est d’assurer la sécurité de l’ensemble des données de la FFCV et l’intégrité de son fonctionnement. Je ne suis pas webmaster mais je gère le site Internet.
Depuis mon élection au Comité Directeur, je constate des dysfonctionnements importants et dangereux pour notre fédération. La FFCV est régie par un petit comité, complice dans l’opacité et le non-droit, depuis plusieurs mandats.
Plusieurs élus sont aussi choqués que moi. Nous avons signalé les irrégularités en interne et proposé des solutions. Nous avons été ignorés et systématiquement court-circuités par des décisions prises en petit comité avant les réunions régulières du Comité Directeur.
Ensuite le Ministère a été prévenu, mais un interlocuteur proche du Directeur Technique National de la FFCV, s’arrange pour répondre à côté des questions posées.
Le 29 mars 2015 nous avons alerté l’assemblée générale de la FFCV : le président Bernard Faucon a admis les irrégularités comptables, puis s’est levé en proclamant “J’assume ne pas respecter la loi”. Il a été applaudi…
Les votes de l’AG ont été, cependant massivement en faveur de l’équipe en place. Certains votants nous ont dit “j’étais obligé, sinon ils me supprimaient mes subventions”.

Je n’ai plus qu’une solution. Par ce mail, j’exerce mon droit d’alerte auprès des membres de la FFCV et des licenciés.
C’est l’objet de cette newsletter exceptionnelle. Rendez-vous compte de ce qui se passe : magouilles et compagnie. Ne cédez plus au chantage aux subventions. Ces élus n’ont que le pouvoir que vous leur donnez. Ne perpétuez pas un système clientéliste dont vous n’avez pas besoin et qui ne profite qu’aux élus nationaux.


Le Site Internet de la FFCV
Quand l’opportunité de faire évoluer le site internet de la fédération s’est présentée, je me suis proposé, et  j’ai pris le dossier à bras le corps en 2013. Je l’ai porté du mieux que je le pouvais, y consacrant des mois (et des nuits), pour arriver à mettre en ligne au début de la saison 2014 notre nouveau site, qui a reçu les félicitations du ministère.
Cependant, j’ai été bien seul tout au long de cette mission.

J’ai réalisé un audit de l’existant, puis j’ai préparé un premier cahier des charges. Cahier qui a été validé par l'ensemble du comité directeur. J'ai ensuite demandé à maintes reprises que le cahier des charges soit validé à intervalles réguliers, et que chaque commission joue son rôle et remplisse le site, et en teste les différentes fonctionnalités. Mais rien n'a été fait.
Au lieu d’aller dans le bon sens d'un site ouvert et participatif, moi, bénévole, j’ai reçu des directives voire des ordres par certaines personnes. De plus, ces élus ne comprenaient rien à ce qu’est un site Internet moderne et voulaient un site fédéro-fédéral.
Les choses fondamentales pour moi : un site destiné aux clubs et aux pilotes.

Au moment de la réalisation par le prestataire, j’ai informé plusieurs fois les membres du comité directeur de l'avancement du site Internet mais rien n’ a été suivi de fait, ni contrôlé par les élus.
J’ai dû assumer seul. Après de nombreuses nuits blanches, le site a réussi à sortir dans les temps pour le début de la saison 2014. Heureusement, j’ai pu à ce moment là avoir l’aide d’une nouvelle élue compétente, Madame Véronique Ribaud de Gineste.

Bien qu’on m’ait refusé de former les clubs avant la mise en ligne, Véronique et moi-même avons formé tous les intervenants qui le désiraient, en session individuelle.
Les chiffres parlent tout seuls. Voici la participation des élus au Site Internet en nombre d’articles…. Denis Sanchez : 509, Véronique Ribaud de Gineste : 102, Thierry Lefebvre : 20,  Sylvain Bouju : 19, Secrétariat : 13, Jean-Claude Dessenne : 12, Olivier Cannic : 2, Hervé Dehaynin : 2, Benoît Biton : 1, Christophe Roger : 1, DTN : 0.
Depuis 2014, nous ne sommes que trois à assurer l’essentiel des tâches liées au Site Internet.

Effectivement le site est perfectible, mais je vous rappelle que c’est votre outil, notre outil. Concernant les élus, trop facile de critiquer quand ils n’ont rien fait dessus, quand j’ai demandé des choses et que celles ci n’ont jamais été faites, alors qu’ils avaient quasiment plus d’un an pour se manifester.
Malgré les critiques incessantes de certains de mes “collègues” du comité directeur,  le ministère en personne nous a félicité pour notre site internet.

Illégalité du site Internet malgré mes demandes répétées
Malgré cela je n’ai pas perdu espoir et ai continué ma mission. Les gestionnaires d’avant (la même équipe) avaient pratiquement perdu notre nom de domaine ffcv.org
J’ai aussi réussi à récupérer les accès pour notre nom de domaine.
J’ai alerté mainte fois pour dire que les conditions générales et les CGU n’étaient pas faites correctement, et que j’avais fait au minima. Cela fait bientôt plus d’un an, et toujours rien n’a été fait, alors que M.Faucon devait se charger en personne du dossier.

Le 7 mars 2015, en séance de comité directeur, j’ai obtenu les crédits pour améliorer le site en fonction des observations des utilisateurs, et pour mettre en place les formations dans les régions. Depuis c’est un sketch : je n’arrive pas à obtenir les comptes rendus qui valident ces crédits votés. En conséquence j’ai été bloqué et n’ai rien pu faire.
Les comptes rendus des comités directeurs sont des farces, je peux le prouver. Ici la version “officielle” du compte rendu et pour ceux qui veulent l’enregistrement de la séance, vous pouvez me contacter à dyonysosd@yahoo.fr .


Le fonctionnement entre amis du comité directeur de la FFCV
J’ai découvert au fur et à mesure que les administrateurs de la FFCV fonctionnaient assez bizarrement.

J’ai voulu apprendre et comprendre le fonctionnement de nos institutions. En 2014, le comité directeur me faisait confiance et me nommait RSI (Responsable du Système d’Information) de la FFCV. Cependant dès que j’ai voulu accomplir ma mission, j’ai eu de nombreux bâtons dans les roues.
J’ai voulu remettre de l’ordre dans les différentes pratiques de la FFCV. Mais certains administrateurs n’ont pas joué le jeu.

Refus de remettre les codes au RSI
Il a fallu que je me batte pour récupérer des codes. Certaines personnes qui ne sont plus responsables avaient toujours des droits, mais n’ont pas voulu les rendre. Le pilote de la commission développement, qui n’a rien à voir avec la comptabilité, a les codes comptables! etc. Pour obtenir certains codes informatiques qui géraient l’ensemble de la fédération, il a fallu que je menace de porter plainte.
Après de nombreuses péripéties qui ont duré plus de 3 mois, j’ai enfin pu récupérer les codes. Toute cette énergie dépensée inutilement, aurait mieux fait de se concentrer à développer notre fédération.

Menaces téléphoniques par le président Faucon

Le président lui même, à l’époque, Monsieur Bernard Faucon, m’a fait des menaces téléphoniques, me demandant de choisir mon camp. Je lui ai rappelé que je ne faisais partie d’aucun camp, et que je voulais seulement être juste, et faire ce qu’il fallait pour accomplir ma mission.
Il a aussi menacé d’autres élu(e)s. Des menaces de B. Faucon sont enregistrées.

En ce qui concerne le fonctionnement au sein du comité directeur, je suis las de voir comment ça se passe à chaque fois. On ne respecte pas nos règles, ni la loi. On ne sait que se quereller, et s’aboyer les uns sur les autres. Et on traduit en commission de discipline une élue qui réclame simplement que les comptes rendus soient fidèles.

Le séminaire a été organisé en prévenant 15 jours à l’avance. L’ensemble des clubs n’a pas été informé par le secrétariat. Seuls ont été contactés les clubs qui font porter la voix majoritaire de la FFCV.
Ces pratiques sont en total désaccord avec ma vision intègre et démocratique. Je pense qu’il faut savoir entendre et écouter tout le monde.


Assemblée générale partisane

L’assemblée générale a été organisée délibérément alors que des Grands Prix étaient organisés en même temps ! Cela a été fait pour que les clubs contestataires ne puissent pas être présents. Avant l’AG, Daniel Chareyron, le DTN, et Monsieur Benoît Biton ont fait la tournée des clubs, sur le budget de fonctionnement de la FFCV, en leur promettant des subventions s’ils votaient “dans le bon sens”.

Comment notre président peut-il dire “j'assume ne pas respecter la loi” et avoir 90 % de l’assemblée présente applaudir ? Je trouve qu’on a bien la Fédé qu’on mérite quand on voit ça. Personnellement ça m’a choqué! Ce soi-disant président assumait tellement tout au long de la journée, qu’il nous a annoncé qu’il allait démissionner avant la fin de son mandat.
On rigole vraiment ! Mais moi, ça me fait rire jaune.

Lors de l’assemblée générale, je n’ai pas pu dire un mot pour présenter le site Internet alors que c’était la grande réalisation de l’année. Je n’ai pas eu le droit de m’exprimer, alors que M.Faucon lors du comité directeur préparatoire à l’assemblée générale, me l’avait promis. Que vaut sa parole ? Franchement rien … un bon politicien !
Par contre tout au long de cette assemblée, je n’ai pas cessé d’entendre des piques injustifiées envers le site, venant d’élus ayant refusé de se former.

Monsieur Biton a monopolisé la parole en présentant un projet qui n’avait pas été discuté et validé par le comité directeur, on croit rêver ! De plus ce projet est un copié-collé du char santé, il faut bien justifier son emploi...


Poste sur mesure sans appel à candidature

Au sein du comité directeur, il y a des élus qui sont, en plus, des employés d’organes déconcentrés (ligues, comité départementaux) de la FFCV, situation interdite par la loi.
M. Biton est cadre technique régional de la ligue des Pays de Loire. M. Lefebvre est employé par le Comité Départemental des Landes. Parallèlement, M. Biton est pilote de la Commission Développement et M. Lefebvre est Responsable éditorial du Site et pilote de la Commission Formation.

Il faut savoir que M. Biton ne développe que ce qui l’arrange. Pour exemple, lors du festival de Fromentine, un élu local s’était braqué, et M. Biton a refusé d’essayer de le convaincre d’accepter la participation d’un groupe de pilotes de bonne volonté à un festival. Alors que ces personnes le font bénévolement sur leur temps libre, et pour faire connaître notre sport au plus grand nombre.
Où est dans cette attitude le soit disant développement de notre sport !?

Le conflit d’intérêt est évident, entre des salariés qui réalisent des missions,et sont en même temps des élus qui votent ces mêmes missions, et approuvent leurs propres actions! Là encore ça ne choque personne, à part quelques élus...

Surtout quand on sait que le poste a été créé de toute pièce,par et pour cette personne. Qu’il n’y a pas eu d’appel à candidature et qu’on n’a vu aucun autre candidat. La ligue considère qu’elle peut engager qui elle préfère, sans respecter les directives relatives à l’emploi. Les petits arrangements entre amis vont bon train !
Pourtant de nombreux moniteurs 2ème degré nous ont déclaré leur intérêt, si le poste avait été publié dans les formes, sur le site FFCV, qui en plus, a une rubrique faite pour ça.

Quand nous dénonçons cet état de choses, nous passons pour des râleurs, qui ne voulons pas le bien de la fédération. On nous dit “mais il travaille beaucoup pour la fédé” ! Heureusement qu’il travaille, il est payé pour ça, de plus avec nos impôts, cet argent venant de subventions régionales.

Comptabilité à deux vitesses

Certains élus profitent de la fédération pour avoir un ordinateur à leur disposition, un téléphone portable, et bien sûr l’abonnement internet et téléphonique payé par la fédération.
Je ne compte pas non plus le nombre de déplacements inutiles.

Nous avons identifié des dysfonctionnements comptables. Cela fait un an et demi que nous demandons des justificatifs au trésorier Monsieur Jean Deleporte, et qu’il refuse de nous les donner. Le 7 mars 2014, il a encore refusé de communiquer des informations comptables à Madame Ribaud de Gineste en prétextant : “t’es méchante” (séance enregistrée).

Certains élus profitent bien financièrement de la fédération pendant que d’autres font tout bénévolement. Quand le budget prévisionnel a été préparé, je n’ai même pas été consulté en tant que Responsable du Système d’Information. C’est sûr, je n’ai pas besoin de budget, je fais tout gratis depuis le début Smile . Ce budget n’est pas pour moi mais uniquement pour développer la fédération, il y a encore des améliorations à faire sur le site, et j’ai proposé de nombreuses solutions. Il reste à former nos administrés pour qu’ils l’utilisent au mieux. Et pour ça, il faut des budgets. Ces formations auraient du être faites dès le début, mais là encore, on a préféré nous mettre des bâtons dans les roues.

Quatre olympiades : quel bilan ?

Depuis quatre olympiades, par ce système de chantage aux subventions, on prend les mêmes et on recommence (ou presque). Quel est le bilan de ces personnes au bout de 15 ans à la fédération ? Et bien je le trouve bien maigre.

Les licences n’ont pas décollé, voire dans certains cas reculé. Où en est le développement de la classe 8  ? Du développement chez les jeunes ? de la formation de nouveaux arbitres ? De la formation de nos encadrants ? Où en est notre trésorerie ?
C’est à son bilan qu’on juge une action, mais c’est facile de juger son propre bilan et de s’auto-congratuler, comme on le voit faire régulièrement dans nos AG, régies par le chantage aux subventions, où les clubs n’osent pas s’exprimer.

Quand on arrive enfin à en placer une dans une réunion, et que les budgets sont votés : les comptes rendus ne sont pas fidèles à ce qui s’est passé en réunion.
Mais ça, c’est pas nouveau. Aucun compte rendu n’a été fidèle depuis le début de ma mandature. Je trouve ça honteux et irrespectueux, pour tous ceux qui prennent part aux votes et qui se déplacent. On se demande pourquoi venir et à quoi on sert !

Bien sûr j’ai les preuves de ce que j’avance et libre à chacun de me contacter pour les recevoir.

Un nouveau président : pas de changement

Je pensais qu’avec l’élection d’un nouveau président (Monsieur Christophe Roger) ça allait changer. Mais les mauvaises pratiques continuent.

J’avais bon espoir que cela change, mais j’ai eu tort. Tant que certaines personnes seront toujours là, on ne pourra  pas travailler dans de bonnes conditions. Je suis fatigué d’attendre et d’essayer de me battre pour qu’enfin les choses changent. Nous n’avons pas la même vision de ce que doit être une fédération, de comment la diriger, de comment travailler ensemble.

Dans ces conditions, je ne peux plus poursuivre ma mission et vous présente donc ma démission du comité directeur, et de toutes les tâches dont j’étais chargé. Je passerai tous les codes et les documents en ma possession, quand un nouveau ou une nouvelle RSI compétent aura été élu légalement.

Je continuerai à faire découvrir notre sport au plus grand nombre, et à développer la pratique du char à cerf-volant en France. Je participerai comme à mon habitude à de nombreux festivals, où je poursuivrai ma pratique du tandem pour faire découvrir le classe 8, et également le cerf-volant.

Restant à votre écoute, cordialement.

Denis Sanchez
dyonysosd@yahoo.fr

avatar
pow

Messages : 211
Date d'inscription : 02/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum